La Boîte à Merveilles & Ahmed Sefrioui

Aller en bas

La Boîte à Merveilles & Ahmed Sefrioui

Message par abualy le Sam 16 Déc 2006, 08:13

L'infrastructure matérielle de roman
"La boîte à merveilles"

Pendant son protectorat, la France crée d'abord un grand besoin d'endettement qui tue peu à peu l'économie. Elle impose plusieurs réformes qui visent en premier lieu à affaiblir l'impact de l'islam dans le pays, notamment chez les populations berbérophones (Dahir berbère en 1930) et rurales, en supprimant ou en diminuant les lois de l'islam tout en leur substituant une justice à la française ou encore en l'accusant d'anti-démocratie. Il en résulte une assimilation de l'islam et des rites locaux, en grande partie païens, et de ce fait, un éloignement progressif des enseignements de l'islam et ce faisant, de la langue arabe. De même, les écoles musulmanes sont fermées ou laissées à l'abandon et les enfants sont majoritairement analphabètes. Les terres agricoles et habous (dont les gains sont réservés par leur propriétaire à un usage socio islamique) sont réquisitionnées puis partagées entre les colons et les phosphates sont exploités par l'entremise de l'Office Chérifien de Phosphates. Et pour satisfaire aux besoins expansionnistes, l'infrastructure est modernisée et le pays est en chantier pour la première moitié du XXe sc. Le but du protectorat français est la création de deux classes sociales différenciées : bourgeoise mais soumise dans les villes avec peu d'impôts, appauvrie et révoltée mais analphabète dans les campagnes et le Sahara avec une lourde taxation. Pendant ce temps, les révoltes populaires, à petite ou grande échelle, ne cesseront pas.
LA BIOGRAPHIE DE AHMED SEFRIOUI

Ecrivain marocain d’expression française
Né à Fès en 1915 Décédé le 25 février 2004
Né de parents berbères, Ahmed Sefrioui a toujours été passionné par la littérature de son pays et les écrits français. Même si l'on sait peu de choses sur sa vie, ses romans parlent d'eux-mêmes et retracent le parcours de cet original et ambitieux Marocain qui a été capable de créer un mouvement littéraire. En 1949, il publie son premier roman, 'Le Chapelet d'ambre', où il évoque sa ville natale, Fès. Cette première entrée dans le monde des livres lui apporte le Grand Prix littéraire du Maroc. Il publie 'La Boîte à merveilles', considéré aujourd'hui comme un roman ethnographique mais surtout comme le premier roman de la littérature marocaine d'expression française. Il crée ainsi un nouveau mouvement et introduit le monde littéraire oriental dans la culture occidentale.

afro

_________________
www.ecpge.c.la
avatar
abualy
Admin
Admin

Nombre de messages : 193
Age : 28
Localisation : Marrakech
Date d'inscription : 10/12/2006

http://abualy.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum