Examen blanc Français (Le dernier jour d'un condamné)

Aller en bas

Examen blanc Français (Le dernier jour d'un condamné)

Message par abualy le Mer 30 Jan 2008, 10:32

Le texte:
[...]-Puisque j'ai le moyen d'écrire, pourquoi je ne le ferai-je pas? Mais quoi écrire? Pris entre quatre murailles de pierre nue et froide, sans liberté pour mes pas, sans horizon pour mes yeux por unique distraction machinalement occupée tout le jour à suivre la marche lente de ce carré blanchâtre que le judeas de ma porte découpe vis-â-vis sur le mur sombre, etn comme je le disais tout à l'heure, seul à seul avec une idée, une idée de crime et de châtiment, de meurtre et de mort ! Est-ce que je puis avoir quelque chose à dire, moi qui n'ai plus rien à faire dans ce monde ? Et que trouverai-je dans ce cerveau flétri vide qui vaille la paine d'être écrit?
Pourquoi non? Si tout, autour de moi, et monotone et décoloré, n'y a-t-il pas au moins une tempête, une lutte, une tragédie ? Cette idée fixe qui me posséde ne se présente-t-elle pas à moi à chaque heure, à chaque instant, sous une nouvelle forme, toujours plus hideuse et plus ensanglantée à mesure que le terme approche ? Pourquoi n'essairais-je situation abandonnée où me voilà? Certes, la maniére est riche; et, si abrégé que soit ma vie, il y aura bien encore dans les angoisses, dans les terreurs dans les tortures qui la rempliront, de cette heure à la derniére, de quoi user cette plume et tarire cet encrier .
-Dailleurs, ces angoisses, le seul moyen d'en mois souffrir, c'est de les observer, et les peindre m'en distraira.
Et puis, ce que j'écrirai ainsi ne sera peut être pas inutile. Ce journal de mes souffrances, heure par heure, minute par minute, suplice par suplice, si j'ai la force de le mener jusqu'au moment où il me sera physiquement impossible de continuer, cette histoire, nécessairement inachevée, mais aussi compléte que possible, de mes sensations ne portera-t-elle point avec elle un grand et profond enseignement? N'y aura-t-il pas dans ce procés-verbal de la pansée agonisante, dans cette progression toujours croissante de douleures,dans cette espéce d'autopsie intellectuelle d'un condamné, plus d'une leçon pour ceux qui condamnrnt? Peut être cette lecture le rendra-t-ellr la main moins légère, quand il s'agira quelque autrefois de jeter une tête qui pense, une tête d'homme, dans ce qu'ils appellent le balance de la justice? Peut être n'ont-ils jamais réfléchi les malheureux à cette langue succession de torture que renferme la formule expéditive d'un arrêt de mort? Se sont-ils jamais seulement arrêtés à cette idée poignante que avait compté sur la vie, une âme qui ne s'est point disosée pour la mort? Non. Ils ne voient dans tout cela que la chute verticale d'un coteau triangulaire, et pensent sans doute que pour condamné il nya rien avant, rien apés [...]


COMPREHENSION:

1- Remplissez le tableau suivant:
Auteur: /Genre: /Date de parution : Siécle:
2- Situez le passage dans l'oeuvre dont il est extrait .........
3- Quelle activité le narrateur cherche-t-il à faire? Qu'est ce qui le justifie dans le texte?............................
4- Qui sont les destinataires du discours du narrateur..........
5- Où se trouve le personnage? Quels mots le montrent dans le texte....................................................
6- Quelle types de phrases le narrateur utilise-t-il? Quelle en est la sinification ?
7- Quel sentiment ressent le perssonnage? Montrez le par des mots du texte...............................
8- Dégagez du texte une gradation et faîtes-en l'interprétation............................
9- justifiez l'accord des participes passés des mots soulignés.....
10- Dégagez du texte deux modalisations lexicales et deux autres grammaticales..........................

PRODUCTION ECRITE:


" Vous êtes avocat du personnage, écrivez un texte argumentatif dans lequel vous tentrez de le défendre et de pousser les jurés à croire en son innocence"

afro

_________________
www.ecpge.c.la
avatar
abualy
Admin
Admin

Nombre de messages : 193
Age : 28
Localisation : Marrakech
Date d'inscription : 10/12/2006

http://abualy.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Examen blanc Français (Le dernier jour d'un condamné)

Message par misslalo10 le Ven 23 Mai 2008, 07:58

1-Auteur: V.Hugo/genre:roman a these/date de parutin:1929/siecle:20eme
2-Apres le jugement du condamné a mort,il tombe dans son reverie et il nous raconte ses angoisses et ses souffrances.
3-Le narrateur cherche a ecrire le journale de ses souffrances. ce qui le prouve du texte "Puisque j'ai le moyen d'ecrire, pourquoi ne le ferai-je pas"
4- les destinataires sont ceux qui condamnent.
5- Le narrateur se trouve dans la prison de Bicetre, se qui le prouve :"sans liberté pour mes pas, sans horizon pour mes yeux pour unique distraction machinalement occupée tout le jour à suivre la marche lente de ce carré blanchâtre que le judeas de ma porte découpe"
6-Le narrateur a utilisé les phrases interrogatives pour pousser le lecteur a pensé meme si le narrateur n'attend pas sa reponse et pour lui fair vivre aussi dans la meme sitiation k le narrateur vis.
7-Le narrateur ressent le desespoir et la souffrance.

misslalo10
nouveau
nouveau

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum