Définitions: science fiction

Aller en bas

Définitions: science fiction

Message par abualy le Lun 01 Jan 2007, 09:18

alien
La science-fiction
alien
Une définition(nombreuses)
@
La science-fiction présente des fictions empreintes de science, des visions représentatives des préoccupations de l'auteur et de son époque, en une narration inventive et spéculative.

Ce qui distingue la science-fiction des autres genres, en particulier le fantastique, la fantasy et l'anticipation :
La science-fiction s'intéresse au comment et au pourquoi des faits décrits, tandis que le fantastique insiste sur le côté inquiétant des événements tout en s'affranchissant de la causalité rationnelle. D'une plume caricaturale, je dirais que la science-fiction et le fantastique se situent de part et d'autre d'une frontière entre rationnel et irrationnel.
La science-fiction ne situe pas nécessairement l'action dans le futur. Elle s'oppose en cela à l'anticipation. De plus une oeuvre d'anticipation ne repose pas nécessairement sur le motif de la science.
Enfin, la fantasy substitue la magie à la science, héritant en cela des beaux attours de la science-fiction. Des auteurs de talent zappent encore entre les deux genres, avec succès.

Dans la préface des Histoires de Mirages de La Grande Anthologie de la Science-Fiction présentées par Gérard Klein, Jacques Goimard et Demètre Ioakimidis, Gérard Klein nous donne quelques éléments d'appréciation sur la teneur fondamentale de la science-fiction, genre littéraire qui « joue avec la théorie et avec la science » :
« Dans la plupart des oeuvres de science-fiction, l'homme s'affirme, après certaines épreuves structurantes soigneusement choisies puis élaborées, comme devenant le maître - éventuellement déchu - de l'univers. »
« Les auteurs ... y postulent que l'univers a des propriétés en sus de celles qui lui sont couramment reconnues par la science, et ils en exploitent les conséquences. »
« ... La science-fiction pose en général un univers matérialiste et cohérent tandis que le fantastique fait appel à l'hétérogénéité radicale d'une nature et d'une surnature. C'est la perméabilité occasionnelle de la frontière entre nature et surnature qui fonde le fantastique ... »

@ @
Genre où la science et les technologies jouent un rôle primordial. La magie est réduite au strict minimum et est surclassée par les caractéristiques spéciales des races extra-terrestres ou des équipements technologiques.
Auteurs de référence : Asimov avec le cycle des Robots et celui de Fondation, Franck Herbert avec Dune

@ @ @
La science-fiction est un genre littéraire qui a fait couler beaucoup d'encre sur sa propre définition. Voici une petite présentation de la science-fiction, entre-coupée de définitions à la Cyrano de Bergerac.
La science-fiction est un genre littéraire très récent, apparu durant le XXème siècle. Certains veulent lui donner ses lettres de noblesse en plongeant ses racines dans des textes anciens comme l'épopée de Gilgamesh, ce roi légendaire en quête d'immortalité, héros de poèmes épiques suméro-akkadiens, ou plus récemment dans « Les Empires de la Lune » de Cyrano de Bergerac ou « Micromégas » de Voltaire. Quelques précurseurs se manifestèrent dès la fin du XIXème siècle : Henri Rosny aîné en France, Herbert George Wells en Grande-Bretagne.

@ @ @ @
La Science-fiction Avec la science-fiction on peut jouer avec le possible. Mais là encore il y a des subdivisions : ceux qui préfèrent que les règles connues de la physique ne soit pas transgressées et ceux qui estiment que certaines règles peuvent être adaptées voire remplacées. Un détail me semble important à signaler : La science-fiction s’intéresse énormément au voyage spatial, à la navigation spatiale et à ces catégories de navigateurs que sont les explorateurs : marins partant à la découverte de nouveaux mondes, marins navigant entre deux destinations connues mais au travers d’espaces parfois hostiles, et enfin l’équivalent de nos marins pêcheurs. La terra incognita ne pouvant plus être sur terre, les auteurs de Science-Fiction l’on déplacer dans l’espace, mais les problématiques de bases resteront les mêmes.

En film, « Starwars », se classe dans la Science-fiction d’abord parce que l’existence de la Terre n’est jamais mentionnée. Les lois de la physique sont remodelées et la Force en est l’exemple le plus criant ainsi que les temps de trajets dépassant la vitesse de la lumière. George Lucas cherche à attirer notre attention sur les relations entre le pouvoir, les sociétés commerciales et comment il est facile de manipuler les personnes lorsque l’on se fait le champion du bien. Il érige également une mise en garde contre le clonage humain. Il est enfin un chantre de l’enrichissement par l’apport de l’autre, de l’union qui fait la force face à ceux qui divisent pour régner. « Dune » est un film de science-fiction certes, par contre le livre, lui, est difficilement classable tant il couvre pratiquement tous les domaines de la Science-fiction.
afro

_________________
www.ecpge.c.la
avatar
abualy
Admin
Admin

Nombre de messages : 193
Age : 28
Localisation : Marrakech
Date d'inscription : 10/12/2006

http://abualy.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum